Nouhadibou

Nouadhibou (en arabe: نواذيبو ) est la capitale de la wilaya (région) de Dakhlet Nouadhibou qui se situe dans le nord-est de la Mauritanie, anciennement appelé Port-Étienne. La ville est située sur le cap Blanc (Ras Nouadhibou).

Nouadhibou était une escale de l'Aéropostale, du temps des pionniers de l'aéronautique, entre les deux guerres mondiales. Jean Mermoz et Antoine de Saint-Exupéry y relâchèrent souvent. C'est ici que Saint-Exupéry rédigea Terre des Hommes. De Février 2006, Nouadhibou est devenue un point de départ d'émigrants africains tentant de rejoindre les îles Canaries. Cette voie extrêmement dangereuse pour accéder à l'Europe est devenue populaire en raison du renforcement mi 2005 des contrôles d'émigration le long de la côte marocaine et autour de la enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

Nouadhibou est la capitale économique de la Mauritanie. C'est grâce au port de Point Central, à quelques kilomètres de Nouadhibou et de sa cité minière de Cansado, qu'est acheminé le minerai de fer de la mine de Zouerate, par l'un des plus grands trains du monde. Ce nouveau moyen de communication fait qu'elle attire de plus en plus les populations du sud à la recherche de travail.

Une route, inaugurée début 2005, relie dorénavant Nouadhibou à Nouakchott, elle relie également la Mauritanie à la frontière sud du Sahara occidental administré par le Maroc. Ce nouveau moyen de communication fait qu'elle attire de plus en plus les populations du sud à la recherche de travail.


IMG_0699IMG_0641IMG_0638g